Chariot élévateur et circulation sur voie publique

Réglementation et accès à la voie publique pour chariots élévateurs

Quelle est la réglementation concernant la circulation et la conduite de chariots élévateurs sur la voie publique ? Voici toutes les informations nécessaires pour rouler en règle et en sécurité sur la route avec votre appareil de manutention :

Réglementation sur la circulation des chariots élévateurs

L’arrêté du 20 novembre 1969 considère comme engins spéciaux visés par l’article R.168 les engins automoteurs et dont la vitesse ne peut excéder 25 km/h. Cet arrêté prévoit les catégories de chariots suivants :

  • Catégorie A : Chariots porteurs à plate forme fixe ou à benne dont la vitesse est comprise entre 10 et 25 km/h
  • Catégorie B : Chariots élévateurs et tracteurs dont la vitesse ne peut excéder par construction 25 km/h -- Chariots porteurs à plate-forme fixe ou à benne dont la vitesse ne peut excéder par construction 10 km/h
  • Catégorie C : Remorques

Voici les obligations concernant chaque catégorie :

Réglementation pour la conduite de chariot élévateur sur voir publique

Les précautions à prendre :

Lorsqu’ils circulent sur la voie publique, les chariots doivent répondre aux exigences du code de la route avec les précautions suivantes :

  • Le chariot doit circuler à vide, c’est-à-dire qu’il ne doit pas transporter de charge de quelque nature que ce soit
  • Les fourches, s’il en est équipé, doivent être protégées ou enlevées
  • Le chariot doit être conduit par un seul conducteur et éventuellement un convoyeur en cas, notamment, de manœuvre arrière
  • L’engin doit être équipé des feux de signalisation réglementaires
  • Le gyrophare est conseillé et obligatoire dans certains départements

Cet article vous a plu ? Laissez-nous un commentaire !

Commentaires

Pas de commentaires

Abonnez-vous au blog !

Soyez au courant dès qu'un article est publié. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.

Politique de protection des données