4 conseils pour réduire la pénibilité de la manutention manuelle

Pénibilité avec transpalette manuel

Selon l’article R4541-2 du Code du Travail, la manutention manuelle regroupe les opérations de transport ou de soutien d’une charge dont le levage, la poussée, la pose, le port et le déplacement qui exige l’effort physique d’un ou de plusieurs travailleurs.

Alors, si votre entreprise est concernée par ces opérations, le Blog de la Manutention vous propose d’utiliser la méthode REAC pour améliorer les conditions de travail de vos employés et réduire la pénibilité au travail en agissant simultanément sur 4 axes :

Méthode REAC pour diminuer la pénibilité

Voyons tout cela en détail dans notre article !

Conseil n°1 : remplacer dès que possible les transpalettes manuels par des transpalettes électriques

Dès qu’on parle de remplacement pour diminuer les opérations manuelles, on pense aux transpalettes. En effet, pour soulever et déplacer des charges plus ou moins lourdes, le transpalette est souvent l’auxiliaire le plus utile et le plus utilisé.

Mais alors, comment savoir quand remplacer un transpalette manuel par un transpalette électrique ? La première chose à prendre en compte est le poids de la charge soulevée. La CNAM a fait des recommandations très claires :

Partant du principe qu’un homme ou une femme peut être amené à utiliser un même transpalette manuel au sein d’une même entreprise, il est recommandé de se caler sur les contraintes féminines et fixer ainsi le seuil de 360 kg à partir duquel l’utilisation d’un transpalette électrique s’impose.

De plus, pour ces mêmes valeurs, si votre utilisation ou votre besoin de manutention dépasse une durée de 3 heures par jour et que les distances à parcourir sont supérieures à 30 mètres, il faut choisir un transpalette électrique. (Source : recommandation CNAM R. 367)

Alternative au transpalette manuel
Deux alternatives au transpalette manuel pour deux cas de figure différents

Vous souhaitez réduire la pénibilité en choisissant un transpalette électrique ?

Besoin de plus de conseils pour choisir votre transpalette ?

Conseil n°2 : Ergonomie – Adapter le poste de travail

Choisir les bonnes options :

  1. Mise à niveau automatique des fourches : la mise à niveau automatique permet d’optimiser la hauteur de prise pour l’utilisateur, économisant ainsi les efforts de son dos et de ses bras.
  2. Sortie latérale de batterie : ce type de sortie de batterie est plus ergonomique et permet une manutention manuelle minime puisqu’il suffit d’ouvrir la porte puis d’utiliser un transpalette pour échanger la batterie.
  3. Siège pivotant : l’option siège pivotant de 20° vers la droite est idéal pour les chariots roulant régulièrement en marche arrière ou travaillant fréquemment en rampe.
  4. Positionneur de fourches : pour les chariots frontaux, le positionneur de fourches ou mono-multi fourches permet de prendre des charges sur des supports divers sans bouger de son siège... Pour une ou plusieurs palettes

Diminuer la hauteur de prise

Recommandations ergonomiques hauteur et profondeur de prise

La hauteur de prise devient pénalisante :

  • au-dessous de 0,75 m et critique au-dessous de 0.40 m
  • au-dessus de 1,10 m et critique au-dessus de 1,75 m (la prise au-dessus de 1,75 m est jugée inacceptable par la norme NFX 35-109).

La profondeur de prise (distance entre le corps et la zone de préhension de la charge) devient pénalisante

  • au-delà de 0,40 m et critique au-delà de 0,80 m.
  • Pour la manutention manuelle, la distance devient pénalisante au-delà de 2 m et critique au-delà de 10 m.

Pour le tirer/pousser la distance devient pénalisante au-delà de 10 m et critique au-delà de 60 m.

La mise à niveau des fourches est donc une option particulièrement importante à envisager pour le choix de votre chariot, afin de diminuer la hauteur et la profondeur de prise et ainsi réduire la pénibilité de la manutention manuelle.

Conseil n°3 : Accessoires – Choisir des auxiliaires intelligents pour soulager vos employés

Filmeuses, dépileurs ... ce sont de précieux accessoires pour votre entrepôt, qui soulageront vos employés de certaines tâches manuelles fatigantes et pénibles.

Conseil n°4 : Donner les bonnes consignes à ses employés pour s'échauffer

Bien travailler, c’est aussi bien se préparer et s’échauffer. Le Blog de la Manutention a réalisé pour cela une affiche reprenant différents moyens pour s’échauffer au quotidien.

Téléchargez notre affiche gratuitement en remplissant le formulaire ci-dessous !

Checkbox

Vous avez aimé notre article ? N'hésitez pas à nous le dire en commentaires ! :)

Cet article vous a plu ? Laissez-nous un commentaire !

Commentaires

Pas de commentaires

Abonnez-vous au blog !

Soyez au courant dès qu'un article est publié. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.

Politique de protection des données