Règles de sécurité en entrepôt : piétons et caristes

Chariot en marche arrière

Les bons réflexes pour protéger vos employés et éviter d’endommager vos rayonnages

Les actions à mettre en place reposent simultanément sur deux facteurs : l’humain et le matériel (appareils et infrastructures).

Ces bons réflexes doivent être appliqués du choix de l'appareil à son intégration dans l'entrepôt en passant par une formation et une information régulières :

  • Définition du chariot
    - Quelle est son utilisation exacte ? Quelles charges doit-il soulever ?
    - Comment l'intégrer dans le plan de circulation ?
    - Qui a l'autorisation de le conduire ?
  • Pendant son utilisation
    - Formations et préventions régulières
    - Actualisation et adaptation continue des mesures de sécurité (prévenir et éviter)
  • Toujours dans l'anticipation
    - Quels vont être les impacts des éventuels changements à venir ?

Découvrez les différents exemples de solutions à mettre en place en fonction de vos souhaits :

Prévenir le piéton

Pour prévenir les piétons de l'arrivée d'un chariot dans l'entrepôt, vous pouvez équiper vos chariots d'un dispositif d'alarme visuel tel que le Blue SafetyLight + :

Détection automatique piétons/chariots

  • Alerte bidirectionnelle : les piétons et les chariots sont équipés de badges (Protection Active Magnétique) qui provoquent le ralentissement ou l'arrêt du chariot lorsque la proximité avec un piéton est trop importante.
  • Protection Passive Ultrason : le chariot détecte le piéton et émet un son pour prévenir le cariste et le piéton lui-même de leur proximité.
Détection des piétons en entrepôt

Renforcer la sécurité

  • Les systèmes d'alarmes visuels tels que le Blue Safety Light + permettent au cariste de visualiser la direction du chariot.
  • Les systèmes d'aide à la conduite tels que le Curve Speed Control réduisent la vitesse en courbe et en virage, diminuant ainsi le risques de collision avec les infrastructures, palettes et autres obstacles non visibles lors de la conduite. Démonstration en vidéo :

Réduire les dommages

Il existe plusieurs solutions pour prévenir les risques entre votre chariot et les différentes infrastructures ou milieux au sein desquels il évolue.

  • Intérieur/Extérieur

Grâce à l'implantation d'un radar entre les zones de circulation intérieures et extérieures, le chariot identifie automatiquement le milieu dans lequel il se trouve et adapte sa vitesse maximale en conséquent selon les paramétrages décidés.

Adaptation vitesse de circulation intérieur/extérieur
  • Zones à risques

Grâce à un détecteur magnétique, le chariot voit sa vitesse réduite lorsqu'il passe une porte ou un passage étroit entre deux zones différentes. Un deuxième système infrarouge permet de réduire la vitesse du chariot dans des salles désignées.

Zones réduites et zones larges en entrepôt
  • Obstacles

Afin de faire ralentir le chariot lorsqu'il s'approche trop d'obstacles ou de rayonnages, il existe une protection active ultrason (ralentissement/arrêt automatique du chariot lorsque la proximité est trop importante) mais également une protection passive avec des barrières en plastique.

  • Protéger ses chariots

Enfin, pour prévenir les collisions entre chariots, vous pouvez équiper chacun de vos appareils avec des badges qui permettent de détecter la proximité d'un autre chariot.

Protection active magnétique et badge chariot

Cet article vous a plu ? Laissez-nous un commentaire !

Commentaires

Pas de commentaires

Abonnez-vous au blog !

Soyez au courant dès qu'un article est publié. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.

Politique de protection des données