Comment limiter les risques liés à la conduite des chariots élévateurs ?

Les risques liés à la conduite des chariots élévateurs - Le basculement du chariot

Dans les zones où Hommes et chariots élévateurs se croisent, des situations dangereuses peuvent survenir et des personnes peuvent être blessées, ou encore des biens endommagés et des infrastructures fragilisées. Chaque année, plus de 8 000 accidents de caristes sont dénombrés et 10 personnes sont tuées (source : INRS). Il est donc important d’identifier et de catégoriser les risques que l’on peut rencontrer lors de nos opérations de manutention, afin de les éviter au maximum, mais également pour sélectionner plus facilement les solutions de sécurité adéquates. Cela permettra non seulement de réduire le nombre d’accidents dans votre entrepôt, mais également de diminuer les coûts des dommages causés et, par conséquent, des potentiels retards dans le traitement de vos marchandises. Faisons donc sans plus tarder un tour des risques les plus fréquents et comment les éviter grâce aux innovations et technologies développées dans la manutention.

Le basculement du chariot

Plusieurs raisons peuvent provoquer le basculement de votre chariot élévateur. Tout d’abord, la vitesse ! En effet, si vous conduisez trop vite, dans un virage ou en reculant par exemple, votre chariot peut se renverser, et avec lui, la marchandise que vous transportiez et vous-même. Selon l’INRS, un cas de décès sur deux d’un cariste est dû au renversement latéral du chariot. Il est donc primordial de réguler sa vitesse, notamment dans les virages. Pour éviter ce risque, il existe aujourd’hui des systèmes de ralentissement afin de stabiliser le chariot lors de la prise de virage. C’est le cas du Curve Speed Control STILL qui adapte et régule automatiquement la vitesse de conduite de l’appareil en fonction de l’angle du virage. Il est tout de même important d’être conscient de son environnement et de faire attention à la vitesse que l’on souhaite adopter, qui ne sera pas la même dans un virage, sur une pente, si le sol est glissant, etc.

Curve Speed Control STILL

Une autre cause du renversement de votre chariot peut être la conduite avec la charge en hauteur. En effet, si vous placez des charges sur vos fourches et que vous conduisez dans l’entrepôt avec les fourches relevées, il peut arriver que le poids placé tout en haut fasse basculer votre chariot, surtout si encore une fois, vous roulez trop vite. Vitesse plus charge en hauteur ne font pas bon ménage et peuvent faire basculer votre appareil ou votre charge. Pour ne pas rencontrer ce problème, vous pouvez prendre une option de limitation de vitesse lorsque les fourches sont relevées. Ce système permet de réduire automatiquement la vitesse de conduite en fonction de la hauteur de levée. Cependant, nous vous conseillons tout de même de prendre l’habitude de toujours baisser les fourches pour se déplacer lorsqu'elles supportent une charge !

En ce qui concerne les charges, il peut aussi arriver que vous surestimiez la capacité de chargement de votre appareil et dans ce cas, un poids trop important peut également faire basculer votre chariot. C’est pourquoi, il est essentiel de savoir lire une plaque de charge. En complément, vous pouvez opter pour un système qui mesure le poids de la charge que vous transportez et qui précise la hauteur de levage par rapport au poids, empêchant ainsi le chariot d'être surchargé. En outre, il faut veiller à ce que le chargement soit bien réparti sur les fourches, car même si la charge maximale est respectée, le fait que les marchandises ne soient pas bien réparties peut provoquer un déséquilibre.

Vous l’aurez compris, réduire intelligemment sa vitesse de conduite et savoir comment gérer ses charges vous permettra d’écarter l’un des risques les plus conséquents liés à la conduite d’un chariot élévateur.

Les risques de collisions

Collision chariots élévateurs

Au fur et à mesure du temps, les collisions contre les infrastructures peuvent les fragiliser. Nous vous conseillons donc d’investir dans des protections et des barrières pour protéger les différentes zones et biens dans votre entrepôt. Vous avez déjà tous vu ces vidéos où des palettiers entiers s’effondrent ? Alors pour ne pas risquer la même chose, protégez vos infrastructures ! Il est également possible d’installer des capteurs qui avertissent le cariste d’un éventuel obstacle. C’est le cas de nos systèmes de prévention de collisions, avec capteurs directement intégrés au chariot, ou sans-fil grâce à des ultrasons.

En plus de l’acquisition de divers systèmes de sécurité comme ceux présentés ci-dessus, il est essentiel de prendre des mesures organisationnelles à l’intérieur même de son entrepôt, pour justement minimiser les accidents dus à des collisions. En définissant des règles dans un plan de circulation, avec des chemins sécurisés pour les chariots d’une part et les piétons d’autre part, vous réduirez considérablement le risque qu’un accident ne survienne.

En effet, les personnes et les chariots circulent et se croisent dans les entrepôts. Il y a donc des risques de collisions avec un autre chariot ou avec des personnes. Il existe, en complément des mesures organisationnelles, de nombreux systèmes d’avertissement pour éviter cela. Ils peuvent être sous formes lumineuses ou sonores :

Les signaux lumineux

Pour signaler sa présence aux yeux de tous, il est par exemple possible de placer sur son chariot des éclairages comme le STILL SafetyLight 4plus. Cet avertisseur lumineux projette un faisceau de lumière bleue vers l’avant afin d’avertir les personnes de son approche. En complément d’un éclairage à l’avant, il est tout à fait possible d’ajouter un système de zone d’avertissement lumineux (STILL Warning Zone) qui projettera quant à lui des bandes de part et d’autre du chariot élévateur, créant une zone latérale de sécurité entre l’appareil en marche et les piétons. Les signaux lumineux, clignotants et rotatifs sont également parfaits pour avertir tout le monde de la présence d’un chariot. Tous ces avertisseurs lumineux sont d’autant plus utiles et distinctifs, puisqu’il arrive que les entrepôts dans lesquels vous travaillez soient bruyants.

STILL Warning Zone

Les signaux sonores

Pour être entendu de tous, des signaux sonores peuvent être installés sur votre chariot comme un bip de recul, qui émet un signal acoustique à chaque fois que le chariot effectue une marche arrière.

En résumé, investir dans des signaux d’alerte pour assurer la sécurité autour de vos chariots est essentiel, pour protéger les personnes, comme les biens, mais réfléchir à une organisation sécurisée de votre entrepôt est fondamental pour éviter qu’un accident ne se produise entre tous ces éléments !

La visibilité du cariste

Nous venons de voir comment augmenter la visibilité de votre chariot grâce à divers systèmes d’alerte qui vont permettre aux autres de mieux voir votre chariot. Il s’agit maintenant de savoir comment augmenter votre propre visibilité pour éviter tout risque d’accident ou de dégradation des matériels.

Lorsque vous manœuvrez en marche arrière, il se peut que votre vue ne soit pas dégagée. Afin de pallier cette faible visibilité, vous pouvez faire l’acquisition d’une caméra de recul qui vous indiquera grâce à un écran, le ou les obstacles qui se trouvent derrière vous, sans vous retourner. De manière plus simple, vous pouvez faire poser un rétroviseur panoramique dans votre chariot pour avoir un angle de vue à l’arrière de 180° sur votre environnement. Gardez cependant en tête que ces outils ne remplacent pas totalement votre vision directe et votre propre prise d’information, mais doivent être utilisés en complément !

Vous pouvez également rencontrer des problèmes de visibilité lorsque vous chargez et déchargez vos palettes sur les systèmes d’entreposage. Afin de bien viser et d’éviter de frotter ou de cogner les fourches ou les marchandises contre les infrastructures, vous pouvez investir dans des caméras posées sur les fourches ou sur le tablier, ou encore dans un pointeur laser sur les fourches, et ainsi prévenir de l’usure prématurée de vos palettiers.

Caméra posée sur les fourches du chariot élévateur STILL

Être vu de tous et tout aussi important que d’avoir une bonne visibilité, qu’elle soit prise directement par le cariste ou grâce à des systèmes qui vous aideront à prendre connaissance de tous les obstacles, matériels ou humains, pouvant se trouver sur votre chemin. Ils vous permettront de protéger aussi bien les marchandises que les infrastructures et les piétons se trouvant dans votre zone de travail.

La conduite du chariot en elle-même

Tous les risques vus précédemment peuvent être évités grâce aux technologies aujourd’hui développées dans la manutention. Cependant, rien ne vaut la vigilance et la bonne formation du cariste. En effet, la conduite même du chariot peut être à l’origine d’accidents. C’est la raison pour laquelle, les caristes se doivent de respecter les règles de conduite. Ainsi, il est important de les connaître et de ne pas répéter les erreurs que vous faites peut-être dans votre chariot élévateur. Les caristes se doivent également de passer une formation spécifique pour les chariots qu’ils conduisent. En effet, ils doivent être formés sur les machines qu’ils utilisent, car les appareils de manutention restent dangereux et certains nécessitent une formation spéciale : le CACES. Pour tout savoir sur le CACES et quelle formation correspond à quelle machine, rendez-vous sur notre article : CACES : quels changements pour 2020 ? Vous pouvez également, en tant qu’employeurs, organiser des formations régulières afin que vos opérateurs sachent utiliser correctement et de manière sûre les appareils qui sont mis à leur disposition.

En complément de tout cela, vous pouvez investir dans des systèmes de contrôle d’accès comme le STILL Pre-Shift Check qui, à chaque prise de poste ou à chaque changement de poste, demandera au cariste, via un ordinateur de bord, de vérifier et confirmer que le chariot est en état de fonctionner, à travers une série de questions. Ceci permet de rendre la prise de poste obligatoire et responsabilise le cariste.

Avec notre solution FleetManager, vous pouvez aussi contrôler les accès aux chariots grâce à des cartes et retrouver dans le logiciel tous les rapports liés à la conduite de l’opérateur. Ces systèmes de contrôle d’accès empêchent qu’un cariste non-autorisé ou non-formé conduise une machine et prenne le risque d’avoir un accident.

Savoir comment conduire un chariot élévateur, connaître les règles d’usage et avoir une formation adéquate sont des éléments primordiaux pour limiter les risques d’accident en entrepôt. Les aides technologiques facilitent la sécurité et le travail, mais l’acteur principal de la sécurité reste le cariste.


Maintenant que vous connaissez les principaux risques liés à la conduite des chariots élévateurs, mais surtout comment les éviter grâce aux nombreuses solutions qui existent, vous avez toutes les cartes en main pour assurer une sécurité constante sur votre lieu de travail !


Pour aller plus loin

Découvrez en vidéo toutes les solutions de sécurité STILL présentées lors de notre webinaire sur la sécurité en entrepôt !

Envie de savoir comment optimiser votre sécurité en entrepôt avec STILL ?

Vous souhaitez être informé des derniers articles publiés sur notre blog ?

Cet article vous a plu ? Laissez-nous un commentaire !

Commentaires

Pas de commentaires

Abonnez-vous au blog !

Soyez au courant dès qu'un article est publié. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.

Politique de protection des données*