Choisir le bon mât pour son chariot élévateur : Quelles sont les différences ?

Lorsque vous choisissez un chariot équipé d'un mât, qu’il s’agisse d’un chariot frontal, d’un gerbeur ou d’un chariot à mât rétractable, il est important de prendre en considération : les types de charges à soulever et leur poids, à quelles hauteurs vous souhaitez les stocker et enfin, quelles sont les hauteurs maximales de vos plafonds et portes dans votre entrepôt ou magasin. En effet, c’est en fonction de ces critères que vous définirez le chariot et le type de mât le plus adapté à vos besoins et à votre environnement. Pour faciliter votre choix, nous vous dévoilons toutes les caractéristiques des différents mâts qui existent pour les chariots de manutention !

Le mât poutre ou mât simplex

Ce type de mât apporte une excellente visibilité périphérique. En général, il est utile pour des levées de 2 mètres de haut maximum avec de faibles charges.

Le mât télescopique

Le mât télescopique apporte lui aussi une excellente visibilité. En revanche, il possède une faible hauteur de levage, ainsi qu’une hauteur de repos importante et pas de levée libre totale (LLT) significative.

En ce qui concerne sa hauteur de levée, il peut atteindre jusqu’à 5 mètres pour les plus hauts sur les chariots frontaux.


Notre conseil : Pour ce type de mât, vous devez faire attention à vos hauteurs de plafonds ou de portes, qui doivent être relativement importantes.


Le mât NIHO ou télescopique LLT ou duplex LLT

Il s’agit d’un mât télescopique avec levée libre totale. Cela permet de lever les fourches sans modifier le gabarit du mât, ce qui est pratique pour manœuvrer dans les zones où les plafonds et/ou portes sont bas. Cependant, le vérin central réduit la visibilité et son prix d’achat est plus cher dû à la LLT.

Ce type de mât peut également atteindre jusqu’à 5 mètres de haut sur les frontaux.

Le mât triplex

Le mât triplex et le plus courant mais également le plus polyvalent. Ce qui explique son prix plus important à l’achat. Il présente néanmoins de nombreux avantages !

Tout d’abord, sa hauteur au repos faible permet de passer sous des portes et plafonds bas, tout en gardant une hauteur de stockage relativement importante (à hauteur du mât au repos identique environ un tiers de hauteur de levée supplémentaire). Il possède également la LLT.

En ce qui concerne sa hauteur de levée, il peut atteindre jusqu’à 5,60 mètres pour les gerbeurs, 8 mètres sur les frontaux et 13 mètres sur les chariots rétractables.


Vous avez désormais toutes les cartes en main pour sélectionner le bon type de mât pour vos applications et l’environnement de votre entrepôt.

Et vous, avez-vous des histoires à nous raconter sur les mâts ? Partagez-nous vos expériences ou conseils dans les commentaires ci-dessous !


Pour aller plus loin

Découvrez la chaîne YouTube du Blog de la Manutention : conseils et tutos vous y attendent !

Cet article vous a plu ? Laissez-nous un commentaire !

Commentaires

Pas de commentaires

Abonnez-vous au blog !

Soyez au courant dès qu'un article est publié. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.

Politique de protection des données*