Comment lire une plaque de charge d'un chariot élévateur ?

Assurer la stabilité de son chariot élévateur avec charge

Le centre de gravité d’un chariot élévateur est le point d’équilibre de l’ensemble charge + chariot. Il doit toujours se trouver dans la surface d’appui (triangle de sustentation) sous peine de basculement. Ce basculement peut être latéral ou frontal. Le centre de gravité sera différent suivant la charge du chariot.

Mais comment assurer la stabilité de son chariot élévateur pour prévenir les renversements ? Le blog de la manutention vous dit tout.

Plaques de charge : comment lire une plaque de charge sur un chariot élévateur ?

Qu'est-ce qu'une plaque de charge ?

Par définition, une plaque de charge sur un chariot élévateur automoteur, gerbeur ou encore un chariot à mât rétractable est une source d’informations importante pour le cariste afin de pouvoir déterminer la charge maximale que le chariot peut soulever à une certaine hauteur.

Il est obligatoire pour chaque appareil d’avoir une plaque de charge. Il arrive qu’un appareil ait deux plaques de charge en cas d’accessoire supplémentaire. Dans ce cas, seule celle mentionnant l’accessoire fait foi.

Comment lire une plaque de charge ?

Chaque chariot possède une plaque de charge sur laquelle sont mentionnées :

  • La distance "d" en mm (aussi appelée "c" pour centre de gravité) : distance comprise entre le centre de gravité de la charge et le talon de la fourche
  • La charge nominale en kg : charge que peut soulever un chariot avec le mât vertical à une hauteur et une distance "d" normalisées.
  • La charge effective : charge que peut soulever un chariot avec le mât vertical en fonction de la hauteur de levée, de la distance "d" et de l'équipement, sans perdre sa stabilité.
Qu'est-ce qu'une plaque de charge ?

Exemple et exercice de lecture de plaque de charge

Voici une plaque de charge.

Exercice de lecture de plaque de charge

Pour pouvoir la lire, il suffit de consulter la notice d'instruction du constructeur pour connaître la hauteur maximale du mât du chariot. Ensuite, on procède à la lecture de la manière suivante :

Pour un centre de gravité (c) de 600 mm et une hauteur de levée (h3) de 4770 mm, la capacité de charge est de 1350 kg.

Quels sont les facteurs pouvant nuire à la stabilité du chariot et de sa charge ?

Voici une liste de situations dans lesquelles il faut particulièrement prendre des précautions pour éviter tout accident et réduire le risque de renversement :

  • Sur un sol instable ou irrégulier

L'état du terrain, s'il est mauvais, peut rendre dangereuses ou gêner les manœuvres. 

  • Sur les rampes (en montée et en descente) 

Règle d'or : ne jamais tourner, braquer les roues ou encore manœuvrer sur les rampes !

Risque de renversement sur rampe (montée)
  • Conduite risquée (vitesse excessive, freinage brusque)

Règle d'or : toujours respecter les vitesses prescrites dans les différentes zones de l'entrepôt

  • Visibilité réduite / gênée par la charge

Règle d'or : en cas de visibilité réduite, toujours se déplacer en marche arrière

  • Fourches levées

Règle d'or : toujours baisser les fourches pour se déplacer lorsqu'elles supportent une charge.

Eviter les déplacements en surcharge haute
  • Lorsque la charge est mal répartie

 

 

Mauvaise répartition de la charge : risque de renversement

Pour retrouver tous nos conseils sécurité en entrepôt, vous pouvez consulter l'article suivant :

  • Piétons et caristes en entrepôt : les règles de sécurité

Cet article vous a plu ? Laissez-nous un commentaire !

Commentaires

#1 Michaux | 23.02.2020 02:36
Très bien expliqué simple et très facile à comprendre
#2 Neji | 29.02.2020 10:40
Merci pour ces exemples, mais c'est très peu.......
#3 charlie | 13.06.2020 16:47
super tout ai bien indiqué, expliqué, très très bienmerci beaucoup
#4 Boularaouiq | 22.09.2020 13:00
Merci c etais intéressant et bien

Abonnez-vous au blog !

Soyez au courant dès qu'un article est publié. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.

Politique de protection des données