Que vérifier lorsqu'on passe de chariots élévateurs thermiques (gaz ou diesel) à électriques ?

Passage de chariots élévateurs thermiques gaz ou diesel à électriques

La tendance est à l’électrique : en effet, depuis 2015, le marché du chariot élévateur a basculé du côté de l’électrique. Et ce pour de bonnes raisons ! Protéger l’environnement, réduire ses coûts d’énergie, améliorer la sécurité sur son environnement de travail… les chariots élévateurs électriques atteignent, voire dépassent désormais les performances des thermiques (gaz ou diesel). Il est devenu très courant, lors d’un renouvellement de parc de chariots élévateurs, de passer du thermique à l’électrique, car cette dernière solution offre beaucoup d’avantages (nous avons un article à ce sujet !)

C'est d'ailleurs peut-être votre cas : vous êtes en train de vous demander ce qu'il vous faut vérifier avant de passer du thermique à l'électrique ? Voici la liste des choses auxquelles penser pour être sûr de réussir votre conversion en maîtrisant vos coûts. Bonne lecture !

Passer du thermique à l'électrique pour vos chariots élévateurs : c'est simple !

De manière générale, passer à l’électrique est un jeu d’enfants : les modifications sont minimes, et surtout avantageuses. Les caristes s’adaptent à leurs nouveaux appareils en un rien de temps :

  • La cabine conducteur est identique

Volant, commandes… Qu’il s’agisse de fingertips ou de mini-leviers, peu importe ce à quoi vos caristes étaient habitués sur leur chariot élévateur diesel ou GPL : les chariots élévateurs électriques offrent les mêmes possibilités. Il suffit de bien préciser votre besoin à votre fournisseur.

  • Silence de fonctionnement, compacité et maniabilité

Autant d’avantages supplémentaires que possèdent les chariots élévateurs électriques auxquels il est très difficile de renoncer une fois qu’on les a expérimentés !

  • Une conduite plus souple

Dès que vous levez le pied de l’accélérateur, le chariot décélère. Un comportement de conduite plus souple auquel on s’habitue en un rien de temps !

  • C'en est fini de la pollution

Les vapeurs de carburant ne sont plus présentes dans l’atmosphère donc vos caristes ne les respirent plus.

Pour résumer cela, passer à l’électrique, en plus de représenter un réel avantage financier à moyen terme (coût de l’électricité minime par rapport au prix du diesel ou du GPL) et d’améliorer le respect de l’environnement au sein de votre entreprise, est extrêmement facile.

Nous avons même quelques astuces pour vous assurer un passage sans accroc du thermique à l’électrique pour votre parc de chariots élévateurs. Les voici !


Salle de charge pour chariots élévateurs électriques : obligatoire ou non ?

L’un des gros changements potentiels lorsque l’on choisit d’acheter des chariots électriques pour remplacer ses anciens chariots diesel ou GPL, est bien sûr l’aménagement d’une salle de charge. Nous avons deux articles à ce sujet, mais retenez la chose suivante : à partir de 50 kW/h de puissance chargeur, il est obligatoire d’aménager un local de charge pour vos batteries de chariots élévateurs électriques. Comment calculer si vous êtes au-delà des 50 kW/h de puissance chargeur maximum ? Nous vous expliquons tout dans cet article :


Eviter l’aménagement d’un local de charge pour chariots élévateurs électriques

Evidemment, outre la place qu’elle va occuper (et donc le manque à gagner pour votre stockage), aménager une salle de charge a un coût. Pour éviter cela, il existe une solution simple : le lithium-ion. En effet, la réglementation concernant les chariots élévateurs électriques lithium-ion est beaucoup plus avantageuse : il n’est obligatoire d’aménager un local de charge qu’à partir de 600 kW/h de puissance chargeur, ce qui représente un parc pouvant aller jusqu’à 66 chariots frontaux 48V !

De plus les chariots lithium-ion peuvent être rechargés très rapidement dans l’entrepôt, directement à l’endroit où travaille le chariot par exemple. Cela vous offre un gain de place et de temps considérable !

L'astuce du pro :

Vérifiez avec votre électricien que le dimensionnement de votre réseau électrique est adapté aux chargeurs lithium-ion. Votre fournisseur de chariots sera en mesure de vous envoyer les informations nécessaires pour cette vérification.


Les bonnes pratiques batteries pour vos chariots élévateurs électriques

Entretenir ses batteries de chariot élévateur électrique

Pour vous assurer que vos batteries de chariot élévateur auront une durée de vie optimale et la plus longue possible, il y a quelques règles à suivre ! Notamment :

  • Stocker les batteries de rechange à l’abri de la poussière et de la saleté
  • Eviter les biberonnages ou charges intermédiaires (sauf pour les batteries Li-Ion, spécialement conçues pour supporter les charges intermédiaires)
  • Si alimenter ses chariots en électricité revient bien moins cher qu’en GPL ou qu’en diesel, il faut faire attention aux chargeurs et en prendre soin pour ne pas avoir à les remplacer et éviter les coûts supplémentaires.

Retrouvez nos meilleures astuces dans notre article « Prolonger la durée de vie de sa batterie de chariot élévateur » !

 


Besoin de plus de conseils ? Contactez-nous !

L'article vous a plu et vous en voulez plus ?

Vous voulez en savoir plus sur le lithium-ion ?

Cet article vous a plu ? Laissez-nous un commentaire !

Commentaires

Pas de commentaires

Abonnez-vous au blog !

Soyez au courant dès qu'un article est publié. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.

Politique de protection des données*