GNR : taxe, législation et changements en 2020

Nouvelle législation taxe GNR 2020

Dans notre précédent article : « GNR (Gazole Non Routier) : à quand la fin ? », nous vous expliquions que ce carburant allait être amené à augmenter tant en termes de prix qu’en termes de niveau de taxe. En ce début d’année 2020, nous avons de nouveaux éléments à vous apporter pour vous éclairer sur l’avenir du GNR, dont les avantages ne font que diminuer jour après jour.

Alors, quels sont les changements législatifs qui vont influencer le prix du GNR pour votre entreprise en 2020 ? Quelles en seront les conséquences concrètes sur vos coûts d’exploitation et sur votre intralogistique ? Le Blog de la Manutention vous donne toutes les réponses dans cet article.

Taxe sur le GNR et nouveautés : en résumé

Pour vous peindre un tableau des plus clairs, voici en quelques points les nouveautés importantes à retenir (sources en fin d’article) :

  • Concrètement, le GNR prendra +19 cts / L au 01/07/2020, puis +23 cts / L au 01/07/2021, soit +42 cts / L au total.
  • Le secteur agricole bénéficie du remboursement des hausses sous forme de déduction fiscale.
  • Pour le transport routier, le prix au litre augmente de 2 cts et des dispositions spécifiques seront mises en place pour le TP.

Vous voulez plus de détails et d’informations ? Lisez la suite !

Suppression des avantages fiscaux du GNR

Les avantages fiscaux liés au GNR vont être supprimés en trois étapes.

Tout d'abord, le taux réduit de TICPE se verra diminuer à hauteur de 45% au 1er juillet 2020, puis à hauteur de 75% au 1er janvier 2021, et enfin à 100% au 1er janvier 2022, ce qui nous amène à une disparition totale de cet avantage.

Le taux de TICPE sur le GNR, actuellement de 18,82 c€/L remonterait donc progressivement à la fiscalité du gazole qui est de 59,40 c€/L.

Quelle est la trajectoire prévue de TICPE prévue pour le GNR TP ? Regardez le tableau ci-dessous (les prix s'entendent hors majoration régionale) :

Tableau évolution prix TICPE

Prenons un exemple concret.

  • Au 18 octobre 2019, le prix du GNR était de 0,93 €/ L (TTC).
  • Au 1er juillet 2020, le prix de vente TTC du GNR passera à 1,16 €/L
  • Au 1er janvier 2021 : 1,31 €/L
  • Au 1er janvier 2022 : 1,42€/L.

A partir du 1er janvier 2022, les majorations régionales de TICPE s’appliqueront également : elles sont de 1,35 ct€/L dans la plupart des régions (à l’exception de l’Ile de France : 3,24 cts€/L, Auvergne-Rhône Alpes : 1,08 ct€/L ; pas de majoration en Corse).

Et concrètement, pour un chariot élévateur ?

Prenons l'exemple d'un chariot diesel 2.5 T comme le RX 70 -25, avec une consommation de 3 litres par heure et un engagement classique de 1 800 heures par an. 

Exemple coûts d'exploitation chariot élévateur taxe GNR

Ainsi, pour la même consommation et pour le même temps d'engagement annuel, sur 5 ans, on parle de plus de 10 000 € de frais de carburant supplémentaires !

(36 369 € - 26 271 € = 10 098 €).

Les frais de carburant reviennent même plus chers que le chariot lui-même. Alors, peut-être est-il temps de se poser des questions sur la rentabilité des chariots thermiques...

Passer à l'électrique : une solution rentable et durable pour contrer les effets de l'augmentation de la taxe sur le GNR

Chariots frontaux électriques : une alternative aux chariots frontaux diesel et thermiques

Face à ces augmentations de prix et à la suppression des avantages fiscaux, la facture s’annonce salée.

Alors, ne serait-ce pas le moment de passer à l’électrique ?

Aujourd’hui, les chariots électriques sont tout à fait aussi puissants que les chariots thermiques (diesel ou GPL), et leur autonomie bat des records grâce à de nouvelles technologies : changement latéral de batterie, ergonomique et rapide ; batterie au lithium-ion, une technologie de pointe permettant aux chariots d’atteindre une productivité et une autonomie records, surpassant les performances des chariots thermiques.

De plus, les chariots électriques sont tout à fait adaptés au travail en extérieur : équipés de cabine avec les meilleures options (chauffage, spécial chambre froide, climatisation…), ainsi que de pneumatiques adaptés, il est facile avec un simple calcul (celui du TCO – Total Cost of Ownership) de se rendre compte de tous les avantages que présentent les chariots électriques. Leur achat se rentabilise largement mieux que celui des chariots thermiques, notamment avec les nouvelles législations !

Et vous, qu'en pensez-vous ?


Vous voulez en savoir plus ?

Nos experts se tiennent à votre disposition pour vous répondre !

Lisez notre article : "électrique ou thermique, comment choisir ?"

Découvrez tous les chariots électriques ainsi que leurs applications extérieures !

Cet article vous a plu ? Laissez-nous un commentaire !

Commentaires

#1 Rodrigues | 14.01.2020 17:21
Très bel article!!

Abonnez-vous au blog !

Soyez au courant dès qu'un article est publié. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.

Politique de protection des données